Faut-il asservir les portes automatiques CO48 ?

Est-ce qu’on peut, est-ce qu’on doit asservir les portes CO48 au SSI ?

Grand concours !!

J’offre une caisse de champagne à celui qui trouvera l’article qui impose l’ouverture de ces portes . (Bonne chance ;-)) )

Il y a 2 raisons principales pour lesquelles ces portes sont souvent pilotées.

Asservissement au niveau de la fonction évacuation

il y a une alarme incendie, on les ouvrent en même temps que le signal sonore d’évacuation de façon à ce que le public sorte librement.

L’ouverture en grand dans ce cas m’étonne un peu car :

  • il suffit de s’approcher des portes pour qu’elles s’ouvrent toutes seules, c’est donc mieux qu’une porte d’issue de secours que l’on on doit pousser pour ouvrir.
  • et puis si on veut maintenir la porte ouverte il suffit d’appuyer sur le boîtier vert pour que celles-ci restent ouvertes.

Il n’y a donc pas de raison de l’asservir.

Un DAS sinon rien

Non seulement c’est écrit nulle part, mais en plus ce ne sont pas des DAS.

Car théoriquement on doit une associativite, entre les équipements, donc normalement il faudrait que ce soit un DAS. aujourd’hui ce n’est pas le cas donc normalement on ne devrait pas les asservir. On contourne le problème en utilisant les arrêts technique.

Il n’y a pas de raison de le faire

  • non seulement réglementairement
  • ni normativement
  • ni même de façon pratico-pratique puisque les portes s’ouvrent toutes seules dès qu’on s’approche d’elles

A quoi ça sert ?

En cas d’asservissement au désenfumage

La raison invoquée est la suivante : « Puisqu’elle concours à l’amenée d’air du désenfumage on souhaite l’asservir à la fonction désenfumage »

Que dit l’IT246 ?

Les personnes qui ont lus cet article ont aussi lus :  Comment faire quand le règlement dit NOIR et la norme dit BLANC ?

Elle précise qu’une porte battante donnant sur l’extérieur toute simple est suffisante pour faire l’amenée d’air. A aucun moment il n’est écrit qu’il faut l’asservir.

Une porte normale est donc valable, il suffit de l’ouvrir manuellement.

Pourquoi faire de la surenchère en l’asservissant ?

Surtout qu’il suffit de s’approcher de la porte pour qu’elle s’ouvre et appuyez sur le boîtier vert pour qu’elle reste ouverte.

C’est même mieux qu’une porte standard, car on n’a pas besoin de rester pour tenir les portes ouvertes, et en plus elles sont à énergie intrinsèque : elles s’ouvrent s’il n’y a plus de courant…

C’est la ceinture et les bretelles.

En ce qui me concerne je ne vois pas l’intérêt.

Le problème est que maintenant c’est presque dans l’usage courant de le faire

Conclusion

Mais je pose une question à quoi ça sert ? À part faire de la surenchère de programmation

Moi je suis pour la simplicité personnellement voilà.

Recherches utilisées pour trouver cet article :https://le-coordinateur-ssi fr/faut-il-asservir-les-portes-automatiques-co48/#comment-1053

30 réflexions sur « Faut-il asservir les portes automatiques CO48 ? »

  1. Bonjour,
    Entièrement d’accord avec ce qui vient d’être dit, avec une petit nuance concernant le sur-verrouillage appliqué à ces portes, lorsqu’elles sont asservies à un système de contrôle d’accès.
    Dans ce cas, j’applique les articles 9.3.3. de la norme NF S61-932, et les CO46 et MS60 mais uniquement pour la partie verrouillage de la porte.
    Enfin, lorsque je suis dans le cas d’une porte neuve, je demande que le sur-verrou piloté par le système de contrôle d’accès soit conforme NF S61-937 Fiche XIV. (Çà existe, si si).

  2. Bonjour,

    Pour avoir été confronté à la question, c’est effectivement pas clair et souvent mal interprété par un peu tout le monde y compris les pompiers.

    En grandes surfaces, les portes automatiques comme tourniquets doivent avoir d’autres portes latérales pour permettre l’évacuation, j’ai aussi eu le cas d’une maison de soins avec la porte automatique qui a fonction d’amenée d’air « obligation architecturale », mais dans l’ensemble, aussi pour des questions de sécurité intrusion ou « évasion » les maître d’ouvrages préfèrent laisser les portes dans leur fonctionnement, à rupture de tension et énergie intrinsèque plus le boîtier vert au cas où un grain de sable serait dans le fonctionnement de la rupture.

  3. Pour l’évacuation, je n’asservis pas une porte automatique. ça ne sert à rien, et ça n’est pas la peine de se mettre en infraction en demandant au SSI de piloter un organe qui n’est pas un DAS.
    En cas de désenfumage (j’ai eu le cas d’une porte intérieure, non concernée par la règle sur l’ouverture manuelle des portes en façade). Dans ce cas, le SSI devra piloter un organe qui n’est pas un DAS, donc on n’est pas conforme, donc il faut demander une dérogation, et là, surprise !!! La commission de sécurité vous explique qu’elle peut déroger à un article réglementaire, mais pas à une norme … Donc problème.

    1. Bonsoir Pierre,
      Je me demande comment une commission, en demandant l’asservissement d’une porte CO 48, ne voit pas d’inconvénient à transformer en DAS un équipement en fonctionnement et qui n’est pas en position d’attente avant de changer d’état. La solution de l’arrêt technique est plus acceptable, sinon il faut redéfinir ce qu’est un DAS.

  4. Bonjour Sylvère,

    Totalement d’accord avec toi sur ce point. Et les demandes sont nombreuses pour les asservir, que ce soit à la fonction désenfumage ou à la fonction évacuation…

  5. Figurez-vous que je viens d’être confronté à ce cas très précis très récemment.

    il s’agit d’une moyenne surface desenfumée mécaniquement avec comme amenée d’air les portes battantes sur l’extérieur à ouvrir manuellement. (SSI B)

    Lors de la commission de sécurité, le préventionniste a demandé à ce qu’une jeune femme ouvre la porte pour sortir alors que le désenfumage était en fonction.

    Résultats des courses je vous donne en mille
    Malgré tous les efforts elle n’a pas réussi à ouvrir la porte

    Au final il a été demandé que les portes battantes soient remplacées par des portes automatiques et bien sûr, asservi à la fonction désenfumage.
    (Tout à fait entre nous il suffisait de d’appuyer sur le boîtier vert ouvrir la porte. Mais ça impliquait de mettre en place une consigne et les consignes ne sont pas toujours bien comprises par le personnel c’est un fait.)

    Vu que la tension était palpable, pour beaucoup d’autres raisons, lors de la commission de sécurité d’ouverture dans ce type M de 1er catégorie…. je n’ai pas insisté pour ne pas les asservir, histoire de ne pas envenimer les choses avec le préventionniste….

    Moralité : même si on n’est pas forcément d’accord il faut savoir s’adapter en fonction de la situation.

    1. Bonjour,

      Je tente ma chance pour la caisse de champagne.

      IT263§3.2 Atriums couverts
      3.2.2 c
      On demande 20% d’amenée d’air réalisés par un DAS conforme NF S 61 937.
      Je propose les autres 80% avec la porte CO48. Elle existe certainement, pour entrer dans un établissement avec un atrium couvert.

      Alors, j’ai bon!?

  6. Bonjour,
    Je joue pour la caisse de Champ et je tente ma chance avec:
    IT263 §3.2 Atriums couverts
    3.2.2. c.
    Si 20% de l’amenée d’air est réalisée par un DAS conforme NF S 61 937, je propose les 80 % avec la porte CO48.

    J’ai bon?

    1. Je ne dis pas c’est forcément une mauvaise idée… car cela part d’une bonne intention ….
      Mais qu’il faut bien savoir pourquoi on le fait… et est-ce que c’est utile au final.

      Cordialement
      Sylvère

  7. Je l’interroge tout de même sur un point.
    En cas de panique, surtout de nos jours, une personne qui veut fuir en courant s’écrasera sur la porte avant que la cellule commande l’ouverture …..
    C’est juste une remarque, même si il est vrai que ce n’est pas écrit qu’il faille asservir les portes. Et puis, l’associativité, quand il s’agit de piloter un relais est toute relative ….
    on pinaille …..

    1. Bonsoir,
      Les portes à ouverture automatique doivent répondre aux exigences de l’article CO 48 §3
      § 3. Les portes automatiques sont autorisées dans les conditions suivantes :
      a) …. Les portes automatiques coulissantes ou battantes peuvent être autorisées à l’intérieur des bâtiments après avis de la commission départementale de
      sécurité,
      b) En cas d’ABSENCE SOURCE NORMALE de l’alimentation électrique, les portes automatiques DOIVENT se mettre en POSITION OUVERTE et libérer la LARGEUR TOTALE de la baie :
      – soit manuellement ../../ . S’il y a lieu, les portes à tambour ou les portes coulissantes DOIVENT se placer par énergie mécanique intrinsèque telle que définie dans la norme NF S 61-937, dans la position permettant d’atteindre cet
      objectif ;
      – soit automatiquement par effacement latéral obtenu par énergie mécanique intrinsèque./../
      c) En cas de défaillance du dispositif de commande, l’ouverture des portes doit être obtenue par un déclencheur manuel à fonction d’interrupteur placé à proximité de l’issue ; /…/

      Le résultat impératif à obtenir est : l’ouverture de la porte sur la totalité de la largeur de passage

      Une porte CO 48 doit s’ouvrir
      – en cas de coupure secteur
      – en cas d’utilisation de l’organe de Cde local.

      Si l’ouverture n’est pas obtenue, ou difficilement, l’obligation de résultat n’est pas respecté.

      Souvent la Cde locale de déverrouillage étant mal positionnée, et dans le cas d’une évacuation rapide, l’accès à cette commande n’est pas dans le couloir « d’évacuation »

      Sans doute, est-ce pour cela que beaucoup de commissions de sécurité demande la Cde depuis le CMSI? Qui peut le plus peu le moins…

  8. Salut Sylvère
    Cette question s est maintes fois posée et je suis complètement d accord avec toi et les arguments que tu avances! Comme bien souvent on va au delà de la règlementation, d ailleurs en commission les CSSI sont souvent les premiers à le proposer ! Quand ce n est pas eux ce sont les CDS qui le prescrivent .. c est la surenchère ! Le mieux n est t’il pas l ennemi du bien ?!

  9. Bonjour messieurs,
    D’accord à 100% avec l’argumentaire.
    Du coup je refuse de le faire, en base et jamais je ne le conseille.
    Si on me l’impose, je précise que la porte n’est pas un DAS, du coup que si l’asservissement attendu ne fonctionne pas tout le temps (et je veux pas savoir pourquoi au final) ce ne serait pas anormal. Je précise également qu’il ne faudra donc pas s’étonner, par exemple qu’en cas de déclenchement intempestif le bât soit ouvert au 4 vents, i.e même quand il n’y a pas de public, une porte qui s’ouvre c’est pas pareil qu’une porte qui se déverrouille (vu de l’extérieur elle semble toujours fermée… là c’est plutôt une invitation à rentrer). Cependant si on me l’impose tout de même j’écris tout cela, sans aucun état d’âme, ainsi que le « qui » est à l’origine de cette demande.

    Pour répondre aux problématiques d’amenée d’air de désenfumage il existe entre autre des trucs bizarre qui se nomment « ouvrants télécommandés d’amenée d’air en façade »…

    Concours caisse champagne.
    Comme ce sujet est récurrent depuis plusieurs années à force de chercher je n’ai trouvé qu’un seul élément écrivant que les portes auto devaient être asservies au SSI. Il s’agissait d’un article « droit et réglementation / questions-réponses »/ »rubrique réalisée par le service assistance réglementaire du CNPP » dans L’HEBDO FACE AU RISQUE n° 619, 04/06/2012.
    Ça vaut pas pour règlement bien entendu mais c’était quand même « CNPP », ça compte Sylvère ? Je suis sûr que tu vas aller rechercher cet article.
    Comme je suis contre l’idée je ne diffuse jamais cette information.
    L’attrait du champagne était plus fort…

    Cdt
    FD

    1. Entièrement d’accord avec Fred. Il ne faut pas confondre « déverrouillage » avec « ouverture ».
      L’ouverture est demandé en cas d’absence de la source normale par le CO 48 § 3 c)
      Le verrouillage des issues de secours est autorisé dans les conditions de l’article CO 46 § 2 mais uniquement par un dispositif de verrouillage conforme à la norme NF S 61-937 (fiche XIV), auquel cas ce déverrouillage doit intervenir dans les conditions du MS 60 § 2 et 3 (asservissement au SSI ou à l’EA).

      Les portes automatiques en façade ne sont jamais verrouillées par un dispositif répondant à la norme précitée.
      Quand elles le sont, c’est notamment le cas dans les EHPAD, la nuit, c’est généralement par « automatisme » à partir de la platine de commande de la porte.
      Dans ce cas, il faut que l’action sur le DM vert, imposé par le c) du § 3 du CO 48 annule cet automatisme et déverrouille la porte.
      Il n’y a donc pas lieu, à mon avis, de relier ces portes au SSI.

    2. Bonjour Fred

      Ma question porte sur d’une porte automatique, en fonctionnement normal, qui s’ouvre et qui se referme quand on passe devant. Quel est l’intérêt de l’asservir en plus ?

      Dans le CO46, La coupure d’électricité implique l’ouverture… Oui.. ce n’est pas un asservissement au SSI

      Les portes d’IS… verrouillées…, doivent être déverrouillées…., MS60
      , ce n’est pas mon cas elle n’est pas verrouillée.

      Belle recherche… Tu as du chercher

      1. Bonjour,

        J’ai soif et anime pas mal de 3ème mi-temps alors moi aussi je tente ma chance.

        En IGH les portes coulissantes motorisées doivent être télécommandées par la fonction EVACUATION et DESENFUMAGE

        L’article GH49§6.1a) prévoit dans les scénarios la commande des dispositifs visés à GH27 dont les portes coulissantes motorisées sont nommées avec référence à CO48§3

        Allez tous voir à l’article GH 27 § 3 b) 2ème alinéa…

        J’aime les bulles…

        Fred

        1. L’article GH27 ne concerne que la gestion des dispositifs de contrôle d’accès en cas d’incendie. Il ne s’agit pas de sorties mais de contrôles d’accès sur les paliers ascenseurs dans les niveaux hors accès piétons; au niveau du hall accès piétons, contrôle d’accès vers les paliers ascenseurs; du contrôle d’accès aux parties privatives.

          Il s’agit ici de dispositifs assurant la sûreté de l’immeuble, et les dispositions concernant les portes motorisées avec référence au CO 48 §3 sont d’application complémentaire aux prescriptions du paragraphe précédent.

          Sylvère a toujours raison sur le principe qu’il pose de non asservissement des portes CO48.

          1. les portes CO48 entre palier et CHC se trouvent bien sur un cheminement d’évacuation du palier ascenseur pour rejoindre les dispositifs d’accès aux escaliers (selon les cas)..c’est pour cela que le texte est rédigé en partie pour le contrôle d’accès…oui c’est de la sûreté à l’origine qui se transforme en déverrouillage tel…issue de secours

            Bien cordialement

        2. Bonjour Fred

          Tu n’es pas le premier a m’avoir donné cet argument (Guy BOSSY l’a fait en premier sur linkedin)

          Que dit le GH49§61a)

          a) Fonction évacuation :
          − alarme générale ; l’alarme sonore devant être audible dans le seul compartiment sinistré et
          de tout point de ce compartiment ;
          déverrouillage des portes des sorties de secours situées au niveau d’évacuation des
          occupants sur l’extérieur ; (Il faut donc déjà qu’elles soient verrouillées à la base)
          déverrouillage des portes destinées à l’accès des services publics de secours et de lutte
          contre l’incendie ; (Il faut donc déjà qu’elles soient verrouillées à la base)
          déverrouillage des dispositifs de contrôle d’accès visés à l’article GH 27. (Il faut donc déjà qu’elles soient verrouillées à la base avec un contrôle d’accès et pas sur une sortie)

          L’objet de ma question concerne les portes automatiques coulissante qui donnent sur l’extérieur qui NE sont PAS verrouillées en présence du public. On rentre on sort librement, il n’y a pas de contrôle d’accès sur ces portes.
          Si la porte est sur une issue de secours et qu’elle est verrouillée, pas besoin d’aller dans L’IGH, l’article MS 60 impose le déverrouillage des IS dans ce cas-là les portes automatiques n’échappent pas à la règle. Ce n’était pas l’objet de la question.

          Allons voir le GH 27 § 3 b) 2ème alinéa

          § 2. Principe général de décondamnation :
          La décondamnation des dispositifs de contrôle d’accès permet :
          − l’évacuation des occupants du compartiment impliqué vers des compartiments non impliqués ou vers l’extérieur de l’immeuble ;
          − la suppression des obstacles éventuels à l’efficacité du désenfumage, quelle que soit leur hauteur, dans le compartiment impliqué lorsque la fonction désenfumage est activée ;
          − l’intervention des secours à partir des compartiments non impliqués.
          Quelle que soit l’implantation des dispositifs de contrôle d’accès, à l’exception de ceux visés au c du paragraphe 1 ci-dessus, leur libération est automatique et généralisée à l’ensemble des niveaux de l’immeuble équipés de tels dispositifs (obstacles et systèmes de condamnation) ce, dès le déclenchement du processus d’alarme dans l’un quelconque des compartiments de
          l’immeuble.

          Une porte CO48 avec un controle d’accès devra être déverrouillé oui, mais il faut remettre la question dans son contexte : je parle des portes qui sont l’objet de l’article.
          j’ai pas eu le temps de faire un règlement du jeu, ça m’est venue comme ça pendant l’enregistrement de la vidéo. C’est surtout pour rire, mais si quelqu’un me trouve l’article je lui envoie une caisse de champagne.

          ;-))
          Cordialement
          Sylvère

      2. Bonjour,

        Je suis d’accord avec vous sur le fait que la porte s’ouvre et se ferme au passage de personnes, qu’elle s’ouvre en absence de source normale de tension, hors essayer de franchir une porte automatique en courant… Non, n’essayez pas, je ne voudrais pas être responsable de votre fracture du nez.
        Je pense qu’il peut être intéressant d’étudier cette possibilité d’asservissement de porte face au risque de panique….
        Alors oui, c’est pas prévue dans le texte…. oui, la norme ne le prévoit pas… oui, l’associativité…. Mais, parfois il est bon de regarder comment ça se passe en situation dégradée pour se dire qu’il faut sortir du texte pour plus de pragmatisme.

  10. A la question
    –> Est-ce qu’on peut, est-ce qu’on doit asservir les portes CO48 au SSI ?

    Est-ce qu’on peut ? –>OUI on peut (techniquement c’est réalisable) mais en ERP pas d’intérêt et pas rendu obligatoire (ON EST d’ACCORD sur ce point 😉
    Est-ce qu’on doit –> OUI car à GH27 c’est une imposition.(this is the LAW)…et c’est bien l’unique cas d’imposition de télécommande de ce type de porte ..donc oui c’est bien écrit quelque part qu’on doit le faire Sylvère…et tous les autres (et j’ai bien compris que vous ne vous arrêtez à l’ERP…mais y a pas que l’ERP dans la vie)
    qu’elle soit verrouillée ou pas on s’en fiche à la rigueur…car une porte motorisée en limite de palier ascenseur dans la CHC est autorisée (donc si la porte CO48 fait partie de la CHC) son ouverture est obligatoire car elle permet le bon fonctionnement du désenfumage. CQFD mais tout ça c’est la loi….

    Les Commissions en IGH ne sont pas des rigolos qui parfois demandent n’importe quoi en ERP comme souvent quant le pompier est laissé à lui seul en province (je veux dire sans le labo…qui a le savoir de ces problématiques)

    Champagne ou pas on s’en fiche….IL FAUT ASSERVIR CES PORTES en IGH dans les nivaux et selon uniquement GH27§2 car cela permet–> la suppression des obstacles éventuels à l’efficacité du désenfumage, quelle que soit leur hauteur, dans le compartiment impliqué lorsque la fonction désenfumage est activée ..

    et je vous conseille de l’exiger si vous travailler en IGH.

    bien cordialement à tous
    et Merci Fred.x…d’avoir également cité cet article…je vois que tu maîtrises le texte…je t’embauche

  11. Bonjour à tous
    concernant les IGH je rejoint la position de GUY c’est obligatoire ( et j’en ai pléthore à mon palmarès)

    pour l’IT 263 le petit c du § 3.2.2 précise = Le déclenchement des dispositifs d’évacuation de fumées et d’amenée d’air doit être automatique et commandé par un système de détection automatique d’incendie respectant les dispositions de l’article MS 58. puis le petit d précise la règle des 20% DAS
    donc cette asservissement concerne TOUTES LES AMENÉES D’AIR = les 20% de DAS et les autres quels quelle soit y compris les CO48
    bien à vous

    1. Dans le cas d’amenée d’air naturelle par ouvrants en façade du bâtiment, au moins 20 % de ces
      derniers devront être commandés automatiquement par le même système et réalisés conformément
      aux dispositions de la norme NF S 61-937 (annexe A, fiche VIII).

      Une porte CO48 n’est pas un DAS, la fiche VIII concerne les ouvrants de façade

      Ce paragraphe impose que 20% des amenées d’air soient asservies les autres restant manuelles

      Les portes CO48 comme les portes battantes d’issue de secours restent manuelles.

      Cordialement

    2. Merci Eric ! si Sylvère m’envoi la caisse, elle sera pour toi

      bien à toi !

      GH27§3b) Aux autres niveaux de l’immeuble :

      – depuis les paliers d’ascenseurs :

      – les éventuelles portes coulissantes motorisées répondent aux dispositions de l’article CO 48, § 3, du règlement de sécurité des établissements recevant du public ;

      1. OUI, le §2 dit qu’il faut deverrouiller les controles d’accès

        §3 indique des dispositions en complément à prendre en compte

        les éventuelles portes coulissantes motorisées répondent aux dispositions de l’article
        CO 48, § 3, du règlement de sécurité des établissements recevant du public ;

        Que dit le CO48§3, sur un asservissement à l’alarme ou au désenfumage ??? rien

        Je pense qu’on va s’arrêté là sur le sujet

  12. Eric.
    Pas d’accord avec toi.
    Si tu réalises les fameux « 20% » via l’ouverture des portes automatique CO48 alors de mon point de vue ce n’est pas conforme. La raison est toute simple comme rappelé par Sylvère: une porte CO48 n’est pas un DAS. Donc tu réponds pas au texte.

    Pour ceux qui courent en cas d’évacuation, même avec un bon SVEISS conforme en tout point et tout ce qu’il y a de plus traditionnel (plaque/contre plaque), je vous conseille de ralentir et d’actionner la poignée de la porte avant de sortir. Comme quoi le raisonnement tient pas trop la route à mon sens…

    Cdt
    FD

    Cdt
    FD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.