CSSI – Limite de prestation 1/3 – Phase Conception

4000329

En préambule

ncJe ne résiste pas à vous présenter l’endroit paradisiaque où je suis, puisque je suis sur l’île des Pins en Nouvelle-Calédonie

On a parfois des opportunités dans la vie, il faut les saisir. Et je n’ai pas réfléchi un quart de seconde. Il y a parfois des décisions difficiles à prendre mais là bizarrement je n’ai pas eu de difficulté. Je pense que vous en auriez pas eu, vous non plus.

L’objet de cette série de vidéos que je vais faire en Nouvelle-Calédonie va consister à vous expliquer les limites de prestations de la mission de coordination SSI.

Phase conception

Dans cette première vidéo nous allons voir la limite de prestation de la mission de coordination SSI dans la phase conception

Comme vous savez dans la phase de conception, nous avons deux documents à fournir

  • le premier, c’est le concept de mise en sécurité à destination de la commission de sécurité
  • le deuxième, c’est le cahier des charges fonctionnel à destination des entreprises pour le DCE

Concept de mise en sécurité

Dans le cadre du concept vous devez définir les principes de mise en sécurité du SSI. Vous allez avoir à expliquer la façon dont vous allez mettre en sécurité le SSI… est-ce que vous allez faire plusieurs zone d’alarmes ??? Vous allez peut-être avoir besoin d’aller négocier des choses avec la commission de sécurité. Cela rentre tout à fait dans la mission de coordinateur SSI.

Cependant ne confondez pas la rédaction de notice de sécurité et la mission de coordination SSI.

Si vous êtes compétent pour discuter d’une accessibilité des façades Eh bien ok  mais ce n’est pas la mission coordination SSI, c’est une mission de conseil en sécurité, premier point.

Cahier des charges fonctionnel

Deuxième point, par rapport au cahier des charges fonctionnel, l’objectif de ce document est de décrire de façon précise ce que les entreprises ont à faire. A ce niveau-là vous décrivez précisément les principes et les fonctionnalités que vous voulez obtenir par rapport au système de sécurité incendie. Par contre vous n’allez pas mettre les quantitatifs et vous n’avez pas dimensionner !!!

Il suffit de regarder le §5.3 de la NFS61-931 où il est clairement écrit que le coordinateur SSI s’intéresse aux fonctionnalités du SSI et il est même écrit un peu plus loin hors quantitatif !!!

Que les choses soient claires ce n’est pas à vous coordinateur SSI de définir les quantités, par exemple le nombre de détecteurs par rapport aux zones (bien évidemment que vous avez déterminées).
Donc, la quantité de détecteurs à l’intérieur, la façon dont ils sont implantés ou encore au niveau du désenfumage  la façon dont ce sera désenfumé, n’est pas de votre ressort.

Chacun reste dans son rôle, :

  • le bureau d’étude courant faible va s’occuper de l’implantation de la détection incendie,
  • le bureau d’étude désenfumage va s’occuper de l’implantation et de la façon de désenfumer.

Surtout si vous faites de la coordination SSI ne faites pas cela, car vous serez intégré dans la maîtrise œuvre de l’acte de construire. Il faut savoir que l’assurance de coordination SSI n’a rien à voir avec l’assurance de maîtrise œuvre. Aujourd’hui, j’en ai déjà parlé dans une vidéo précédente lors du sujet sur la fédération, on peut avoir une mission de coordination SSI assurée en décennale aux alentours de 4 %. Ce qui n’est absolument pas le cas d’un bureau d’étude désenfumage ce sera beaucoup beaucoup plus.

Donc si vous commencez à faire de l’implantation de détection incendie ou au niveau du désenfumage, vous allez être considéré comme BE désenfumage et en cas de sinistre vous serez mis à la cause et vous ne serez pas couvert par votre assurance !!! C’est donc important de ne pas s’immiscer dans la maîtrise d’œuvre de conception de l’acte de construire.

Cependant, vous aussi, faite partie de la maîtrise d’œuvre puisque vous allez aussi prendre des décisions en fonction des besoins du maître d’ouvrage et de la réglementation. Par exemple mettre de la détection radio reste de la maîtrise d’ œuvre dans le sens où vous allez choisir des matériels en fonction de la réglementation mais aussi des besoins du maître d’ouvrage. Vous allez orienter les choix matériels dans le concept et le cahier des charges fonctionnel donc clairement cela reste de la conception. Mais attention ce n’est pas la même chose que les bureaux d’études désenfumage, CVC, ou courant faible… . Bien évidemment, si vous savez faire,…. pas de problème faites-le mais ce n’est pas la même mission faite une autre proposition.

Pour cette première vidéo je vais m’arrêter là en complément si vous avez vu le sondage que j’ai mis en place sur la coordination SSI merci d’y répondre j’attends avec impatience à tout le monde répondre j’insiste encore une fois merci de prendre le temps de répondre à ce sondage que vous soyez maître d’ouvrage coordinateur SSI contrôleur technique ou préventionniste à donner votre opinion afin que nous puissions améliorer cette mission

Accéder au sondage

N’oubliez pas de répondre au SONDAGE sur la CSSI !!!!!

 

 

 

A bientôt pour une nouvelle vidéo du poissoncoordinateur SSI qui se passera encore en Nouvelle-Calédonie en plus vous aurez quelques vidéo sympathique que j’ai pu commencer à tourner ici.

A bientot

Sylvère

2 réflexions au sujet de « CSSI – Limite de prestation 1/3 – Phase Conception »

  1. Je suis à 200 % de cet avis. Je répète tout le temps que le coordinateur SSI n’est pas le maître d’oeuvre du SSI, ce que de nombreux maîtres d’ouvre ou maître d’ouvrage ne comprennent pas (ou ne veulent pas comprendre).
    Mais je fais parfois de la maîtrise d’oeuvre car je suis assuré pour ça.
    Merci, je me sens moins seul …
    Cordialement / Pierre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *