EXPOPROTECTION 2/2 – AVISS : SSI Concept

Les points Forts du SSI Concept d’AVISS

– ECS et CMSI dans un seul boitier
– Une seul type de MDA pour tout traiter
– Un câble pour LT+LC
– …

Bonjour Roberto. Tu vas nous parler d’un matériel qui s’appelle SSI concept …vas-y explique-nous ton matériel.

SSI concept est notre dernier SSI constituée d’un ECS et d’un CMSI. L’ADDRES4 Concept que l’on voit ici, est un ECS capable de traiter

  • de 125 jusqu’à 500 DAI. (4500 points avec 9 ECS en réseau)
  • De 1  à 4 boucle de détecteurs automatiques d’incendie

C’est un ECS adressable. La partie CMSI centralisateur de mise en sécurité incendie est capable de traiter jusqu’à 256 fonctions, sur 2 voies de transmission pour une capacité de 1024 DAS ou 2048 DCT.

agora-conceptJe pensais que c’était un ECS/CMSI car il est dans le même boîtier mais en fait tu me confirmes bien que c’est bien un ECS et un CMSI ?

Exactement, l’idée était de proposer un produit qui présente aussi un aspect ergonomique appréciable, dans un même coffret, la partie ECS et la partie CMSI. Pour se faire nous avons retravaillé l’ensemble de l’ergonomie de manière à ce que à ce qu’on ait un produit qui soit plutôt agréable à exploiter.

Et par rapport à la technologie est-ce qu’il y a des nouveautés ?

En effet il y a une particularité, la partie alimentation a été développée par AVISS, et l’objectif a été de permettre de faire dialoguer, comme on le voit sur le schéma, le bloc alimentation CONCEPTA, de manière à pouvoir mesurer la puissance consommée mais aussi le bilan consommation globale de l’installation. De mesurer également toute la partie inter-connectivité et pouvoir faire le bilan des problématiques de connexion qu’il peut y avoir notamment sur les matériels déportés. Il faut savoir aussi que nous avons conçu SSI concept sur l’idée simple qui est de pouvoir proposer une solution la plus standard possible la plus novatrice, mais également de pouvoir permettre une optimisation du câblage.

Optimisation du câblage

Pourquoi…Parce que dans un premier temps toutes les section de câble du bus de puissance n’excéderont pas 2,5 mm carré. Pour se faire nous avons conçu un système de bus 0 qui permet en dédoublant deux groupes de câble en 2,5 carré CR1 de pouvoir distribuer l’ensemble de la configuration du système. Ensuite avec un matériel déporté qui va être un matériel universel et standard qui est un module adressable 2 lignes (MDA2) nous allons traiter toute la mise en sécurité d’un bâtiment.

Un seul type de matériel déporté (émission / rupture / contrôle de position / 24 ou 48v) !!!

Ce module peut par programmation permettre de traiter chacune de ses sorties

  • soit de la ligne de diffusion sonore
  • soit de la ligne émission avec ou sans contrôle de position
  • soit de la ligue à rupture avec ou sans contrôle de position.
Donc tu peux tout faire avec un MDA2L ?

Tout à fait. On peut également traiter du 24 volts et du 48 volts, sans remettre en question la configuration de l’alimentation. Nous savons traiter le 24 volts ou le 48 Volts en sortie sur le MDA2L avec la mise en œuvre notamment d’un principe de diode Zener qui permet d’écrêter la tension sur du 24 volts quand c’est nécessaire. Donc l’idée c’est de pouvoir traiter une architecture de manière standard et de pouvoir agir par programmation et paramétrage sur les modules de manière à aller au plus vite et au plus près des fonctions à desservir.

Un seul câble pour la ligne de télécommande et les lignes de contrôle.

D’accord. Est-ce que tu aurais encore quelque chose à nous expliquer ?

Un autre point fort, dans la catégorie « Optimisation du câble » :  toutes les sorties sont traitées en deux fils, c’est-à-dire qu’on n’est pas en fil à fil. On optimise ainsi et les quantités de câble et les point de raccordement car lorsque l’on traite une fonction à émissions on est sur 2 fils en sortie. Et c’est après, sur l’élément de surveillance de ligne qu’on est en telecommande début de course fin de course sur le bornier.

Quand tu dis que tu es en 2 fils, tu veux dire 2 câbles un pour la télécommande et un pour le contrôle ?

Non c’est un câble qui va gérer la télécommande et le contrôle de position on est sur une ligne porteuse. C’est a dire qu’on est capable de traiter la télécommande mais aussi remonter les informations de début course et fin de course.

D’accord

Voilà ceci est un point fort par rapport aux technologies qui sont usuellement utilisées de nos jours dans les SSI.

Tablette de mise en service

Alors autre point fort, c’est qu’on propose également une interface d’aide à la mise en service notamment au travers la possibilité de travailler sur une tablette qui permet de visualiser les faces-avants la visualisation du système à distance et permet notamment soit de visualiser l’état soit de lancer les commandes.

Donc avec une tablette tu peux lancer les fonctions directement mais tu es connecté sur le réseau wifi comment ça fonctionne ?

On peut être connecté sur le wifi on peut aussi être connecté sur du 4G, il suffit d’interconnecter un PC sur unité centrale et ce PC dialogue en 4G avec une tablette ou un téléphone portable et on peut à partir d’une application visualiser l’ensemble de l’état du système et le piloter à distance.

Ah c’est bien ça. Est-ce que tu peux voir sur la tablette les retour du CMSI quand tu fais des essais ?

Exactement on a l’image réelle de ce qui se passe sur le CMSI sur la tablette. Ce qui permet aussi d’optimiser, sur l’aspect mise en services, les moyens humains nécessaires au traitement de la mise en service de la réalisation des autocontrôle.

D’accord d’accord. Est-ce que tu aurais autre chose à rajouter

non je crois que j’ai fait le tour. merci Sylvère

Au revoir à bientôt pour une nouvelle vidéo

Agora Concept

telechargement

6 réflexions au sujet de « EXPOPROTECTION 2/2 – AVISS : SSI Concept »

  1. Bonjour Sylvère, je suis surpris par

    « Quand tu dis que tu es en 2 fils, tu veux dire 2 câbles un pour la télécommande et un pour le contrôle ?
    Non c’est un câble qui va gérer la télécommande et le contrôle de position on est sur une ligne porteuse. C’est a dire qu’on est capable de traiter la télécommande mais aussi remonter les informations de début course et fin de course. »

    A priori de ce que j’ai compris de la réponse (= 1 paire pour faire de la télécommande et du contrôle) de mon point de vue ce ne serait pas dans le respect du 7.1 de la NF S61-932 « Les lignes de télécommande et de contrôle ne doivent avoir aucune liaison galvanique entre elles et avec tout autre circuit »

    Avez vous pu creuser un peu plus lors du salon?

    Cdt
    FD

  2. Bonjour

    Oui moi aussi ça m’a surpris, c’est pour cela que j’ai fait répéter Roberto.

    N’étant pas électricien, ni électronicien, et vu qu’il est NFSSI… Le CNPP a du réfléchir à cela lors de la certification du produit. Je n’ai pas les compétences techniques.

    La 932 est une règle d’installation, dans le cas de 2 câbles, il ne doit pas y avoir de liaison galvanique… (Entre les 2 câble..Oui.)

    Vu qu’il n’y a qu’un seul câble… Il ne peut pas y avoir de liaison galvanique avec lui-même…

    C’est ce que je suppose.

    Peut-être quelqu’un du CNPP pourrait répondre à ce commentaire ? Ou bien d’AVISS ?

    Très cordialement
    Sylvère

    1. A priori n’étant moi aussi que CSSI, 1 câble avec 4 conducteurs isolés (donc ça répond à l’isolation galvanique) ça fait 1 paire pour la LT et 1 paire pour la LC, donc comme cela ce serait OK, mais je n’ai pas l’impression que ce soit la réponse faite par le constructeur lorsque effectivement vous l’avez interpelé sur ce point.

      « Pas de liaisons galvanique… ‘entre elles’.. », pour moi ça veut que avec 1 paire je ne peux pas faire de la télécommande et du contrôle. Mais si ça se trouve je suis dans l’erreur.

      A suivre.

      Cdt
      FD

  3. Bonjour à tous.
    l’explication réside dans le fait que « l’ERSI » et « l’ERS » sont certifiés en tant que modules déportés de classe AC2. la liaison surveillée entre le MDA2L et l’ERSI et/ou l’ERS utilise donc un bus porteur de « 2×1,5mm² CR1 ».
    le raccordement entre l’ERSI et/ou l’ERS et le bornier du DAS est réalisée au travers de liaisons distincts conforme à l’article 7.1 de la NFS61932, à savoir:
    1 ligne de télécommande 2×1,5mm²
    1 ligne 1p8/10e position d’attente
    1 ligne 1p8/10e position de sécurité

    Cordialement

    Roberto NORIEGA
    AVISS

  4. Bonjour et merci.
    Donc en synthèse:
    – les liaisons CMSI/MD2L sont assimilées à des voies de transmission
    – les liaisons MD2L/ERS sont également assimilées à des voies de transmission
    – les liaisons ERS/DCT sont assimilées aux LT et aux LC
    Il n’y a plus qu’a veiller à l’application des bons articles de la NF S61-932.

    Une autre petite question qui en découle: du coup le « câble d’alimentation » au sens du §8.3.2.6 doit aller jusqu’à l’ERS?

    Quoi qu’il en soit merci.
    Cdt
    FD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *