C’est quoi un EA de type 4 ?

 

C’est quoi un EA de type 4 ?

Je vois des fabricants qui vendent des type 4 avec des DS non autonomes, des lignes de déclencheurs manuels, des possibilités de raccordement, du son 32001 !!!

Ces équipements sont-ils des types 4 ? Ces équipements s’installent-ils dans les ERP en code du travail ?
J’avoue que je suis un peu étonné.

#########################################

J’ai un petit coup de gueule à passer,  car il y a des choses qui m’agacent.

Tous les propos tenus sur ce blog n'engagent que moi. Je ne suis  la voix d'aucun organisme officiel car je tiens à ma liberté d'expression qui fait aussi l’intérêt de ce blog lequel pouvant avoir un ton parfois polémique.
A vous de juger de la pertinence (ou pas) de mes propos. 
Vous avez le droit de ne pas être d'accord avec moi. Dans ce cas, lâchez-vous dans les commentaires en étant respectueux avec des arguments constructifs pour alimenter le débat. 
"Du choc des idées jaillit la lumière" : Nicolas BOILEAU

Certain frémissent d’angoissent en se demandant
ce que je vais encore raconter comme bêtises ??? (rire)

###########################################

Que dit l’article MS 62 paragraphe 3 ?

MS62 § 3. Un équipement d'alarme du type 4 peut être constitué de tout dispositif sonore à condition qu'il soit autonome (cloche, sifflet, trompe, bloc autonome d'alarme sonore du type Sa associé à un interrupteur, etc.).

Dispositifs sonores autonomes

Un sifflet, une cloche, un dispositif sonore autonome un BAAS avec un interrupteur.

Quand je souffle dans un sifflet c’est bien autonome!!!
Ce ne sont pas des sifflets en réseau, qui sonnent tous en même temps !!

Les personnes qui ont lus cet article ont aussi lus :  ERP : Mise en place d'un registre public d'accessibilité

Non non non ça ne marche pas. Qui plus est, ils ne font pas forcément le son 32001. Mais c’est vrai qu’a priori ils pourraient car les types 4 n’ont pas de norme.

Diffusion locale

Cependant dans l’esprit du texte de la réglementation qui est d’ailleurs le même  que dans la 936, il y a une notion de diffusion locale. C’est très locale, quand on souffle dans un sifflet ça siffle autour de nous.

Quand un bâtiment fait trois étages, et qu’on siffle au rez-de-chaussée cela ne va pas s’entendre au troisième étage.

De plus dans le code du travail il est bien spécifié que le signal sonore d’évacuation doit s’entendre en tout point du bâtiment.

Donc ce n’est pas un sifflet qui va pouvoir s’entendre en tout point d’un bâtiment de 3 niveaux.

Donc un ensemble d’équipements électroniques qui vont sonner dans tout un bâtiment, N’EST PAS un EA de type 4 , il ne respecte pas la définition.

Cette notion de raccordement d’un équipement avec des diffuseurs sonores fait que ces dispositifs ne sont pas des types 4 non plus.
Un type 4 est un boîtier avec un interrupteur qui fait « pim-pom » quand on appuie dessus
C’est le sifflet, c’est la cloche, c’est la corne de brume.

Moi je suis effaré, et je ne suis pas d’accord, que des fabricants vendent des types 4 qui font papa maman et voire même le café ! non, je ne suis pas d’accord.

Vous allez me dire que :  » Ben si justement ils peuvent faire le café ! »
Oui c’est vrai, ils peuvent faire n’importe quoi mais, il y a toujours et  j’insiste cette notion de diffusion très locale et non pas à grande échelle.  Ainsi que « tout dispositif sonore à condition qu’il soit autonome » qui implique  qu’un type 4 est UN dispositif sonore autonome… pas un ensemble de dispositifs

Ce n’est pas, parce que vous avez pris un SSI de catégorie A et que vous avez enlevé l’estampille que ça constitue un équipement d’alarme de type 4. Moi je ne suis pas d’accord.

Les personnes qui ont lus cet article ont aussi lus :  Un dossier d'identité en 12 onglets, conforme à la 932 de 2015 (1/2)

Mais que fait la police ?

Je ne comprends pas pourquoi les SDIS et  les contrôleurs techniques ne disent rien. Les contrôleurs techniques devraient refuser ce genre d’équipement.

Quand il y a 4 lignes de déclencheurs manuels, comme je le vois, ce n’est pas un type 4. C’est un truc, un truc qui n’a aucune valeur, qui n’a pas lieu d’être en France ni dans les ERP ni dans les codes du travail.

Si  vous voulez plusieurs lignes de déclencheur manuel vous prenez un EA de type 2b.

Et si le ministère de l’intérieur non donnait son avis sur le MS62§3 ???  Ah oui…. c’est balo, elle a été supprimée

Bien c’était mon coup de gueule,

Au revoir ;-)) A bientôt

Sylvère

 

11 réflexions au sujet de « C’est quoi un EA de type 4 ? »

  1. Petite question sur les types 4 avec DS raccordées vers le « matériel central ».
    En lisant la notice d’un fabricant, je lis 32 DM maxi (j’accepte) mais rien concernant la quantité des DS. Alors que doit-on faire ? La NF S 61932 est-elle applicable ? Un sifflet étant une type 4, je vois mal comment appliquer la NF S 61932 pour l’installation d’une type 4. En tant que COSSI, j’ai du mal à ne pas l’appliquer. Alors que faire ?
    Si quelqu’un a une réponse (appuyée par un texte règlementaire), je suis preneur.
    Merci d’avance.

    1. Type 4 avec 32 DM… avec combien de DS ?
      MS62§3
      « tout dispositif sonore à condition qu’il soit autonome » je ne vois pas de « s » à dispositif

      un type 4 est UN dispositif autonome pas un ensemble de dispositif en réseau …

      Ce « truc » n’est pas un Type 4, perso je ne l’accepterai pas, pour moi un type 4 c’est pour les tous petits établissements 50 100 m²…

  2. Bonjour,
    Je ne suis pas forcément d’accord sur tout ce qui a été dit sur le sujet de l’EA type 4.
    Mais ce qui me parait « encore pire » c’est de trouver des EA type 4 qui peuvent faire de la « diffusion lumineuse » de l’AG, ce qui, à mon sens, est réglementairement et normativement interdit.
    Cordialement
    SP

  3. Il y a pire … !!! A mon avis, les alarmes de type 4 que l’on installe répondent plutôt à la définition de l’alarme de type 3. Certains modèles permettent une temporisation (interdite en France, à régler sur zéro). mais le pire est la demande de certains maître d’ouvrage de faire un renvoi d’alarme à partir d’un contact auxiliaire. Ceci est absurde et dangereux, car c’est une illusion de sécurité, puisque l’alarme de type 4 ne gère pas la surveillance de ligne. Enfin, je rappelle au maître d’ouvrage qui le souhaite que l’usage du sifflet nécessite un entrainement physique préalable conséquent, pour obtenir une émission continue durant 5 minutes audible en tout point du bâtiment.
    Bien cordialement / Pierre Guillard

  4. Bon, mon sentiment est ailleurs.

    Il faut être pragmatique et éviter l’intégrisme règlementaire qui mène nulle part.
    Selon la règlementation qui date, un EA de type 4 peut être un peu n’importe quoi, sauf que ce n’importe quoi, le jour où il est nécessaire, il ne faut pas aller le chercher quelque part en un endroit égaré, et il faut avoir du souffle… ou de la réserve de gaz en une corne de brume qui peut être défaillante.

    D’où des dispositifs tels que DM, DS et centrales type 4.

    Ensuite, il arrive qu’il soit demandé, par CS ou BC des asservissements en de petits établissements, tels qu’un arrêt sono, ou une décondamnation d’issue. Alors que ces demandes soit justifiées ou pas par les textes est une chose, mais il demeure qu’une solution par type 4 avec quelques fonctions est tout de même bien venue.

    1. Bonjour
      Je pense que les règles sont faites pour être respectées, sinon à quoi bon faire des règles ?
      Je vous remercie tres sincèrement d’avoir pris le temps d’écrire votre point du vue, même si je suis en total et profond désaccord avec vous
      Mais c’est ce qui fait le charme de ce blog ;-))
      Sylvere

  5. Bonjour a tous,

    Thèse : D’accord avec vous, d’autant que d’après l’article 3.1. de la norme NF S61-936, il est rappelé que l’équipement d’alarme (quel qu’il soit – NDLA) fait partie du SMSI. Donc je me reporte à la norme NF S61-932 et à son article 9.5.1 traitant des équipements d’alarme, il rappelle que les lignes de diffuseurs sonores doivent être surveillées… Or la plupart des Ea4 ne surveillent pas les lignes de diffuseurs sonore.

    Antithèse : Mais alors, si je ne mets pas d’Ea4 électronique (en dehors des BAAS Sa avec interrupteur), que dois-je mettre ? Un interrupteur n’est pas identifié par le public comme un moyen de déclencher une alarme ! (même si c’est inscrit dessus). Par ailleurs, ça va être compliqué à faire admettre aux bureaux de contrôles et au SDIS, même avec les arguments repris plus haut.

    Conclusion : Je suis d’accord, sur la forme avec l’article mais sur le fond, je préfère me livrer à d’autres combats.
    D’autant que finalement, si l’on admet les systèmes qui surveillent les lignes de diffuseurs sonores, et il y en a… le but premier, à savoir faire évacuer les personnes dans le bâtiment, peut être rempli avec un Ea4 électronique du commerce.

    1. Un type 4 n’a pas a être manipulé par le public. Un sifflet doit-il etre accessible au public ? non.
      Un type 4 qui surveille les lignes de DS ??? Ca s’appelle un SSI A ou B … certainement pas un type 4

      Je pense qu’un sifflet, expressément nommé par le règlement, ne sera pas refusé par une commission sauf si on ne peut pas l’entendre partout, auquel cas il faudra passer à un autre EA.

      Amicalement ;-))
      Sylvère

  6. Je ne résiste pas à vous mettre un mail que j’ai recu… vous comprendrez que je ne mette pas l’origine du mail…

    ———-
    Le SDIS m’a demandé sur un type 4 de prendre l’alimentation en amont de la coupure générale électrique……
    ———-

    Heureusement que c’était pas un sifflet il aurait pu imposer un SSIAP pour souffler au cas ou l’exploitant ne pourrait pas souffler dans le sifflet.
    Mais accessoirement j’aurai préféré il dise de remplacer l’EA

  7. Bonjour

    La langue française…. elle fait dire ce qu’elle veut à qui veut bien la comprendre!
    Autonome: certains comprennent seul, donc surtout pas plusieurs éléments raccordés. D’autres pourraient comprendre qu’il s’agit du fonctionnement (une fois déclenché manuellement!) qui est autonome…. afin de s’apparenter peut être à une diffusion de 5 minutes du signal sonore comme le demande le CdT.
    Heureusement qu’on installe pas un SSI A à chaque demande particulière de la CCS et qu’effectivement un EA4 du commerce puisse répondre à ces mises en sécurité ponctuelles
    EA4 non accessible au public?!? alors là, ça m échappe…

    Bonne lecture

    Vincent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.