C’est quoi le Cahier des Charges Fonctionnel ?

Dans la nouvelle 61-931 de février 2014 , on a toute une description extrêmement claire de ce qu’est la mission et notamment du cahier des charges fonctionnel.

A quoi ça sert

Pour que les choses soient bien claires, le cahier des charges fonctionnel décline de façon technique et les principes prévus dans le concept de mise en sécurité. Le cahier des charges est donc à destination des entreprises. Les commissions de sécurité peuvent demander le cahier des charges fonctionnel. Mais là ce n’est pas dans le cadre du GE2§1 mais dans le cadre du GE§2

  • Le concept est demandé dans le cadre du du GE2§1 (Notice)
  • Le cahier des charges dans le cadre du GE2§2. (Documents de détails)

Que dit la norme,

La norme dit des choses extrêmement précises,

Que doit contenir le cahier des charges fonctionnel ?

"Le cahier des charges fonctionnel, reprenant le concept de mise en sécurité, et comprenant au minimum…"

au minimum… ça veut dire que vous pouvez aller au-delà.

"La catégorie du SSI"

comme vous l’avez déjà écrit dans le concept mais ça ne coûte rien de rajouter une ligne

"Le niveau de surveillance par rapport à la 970,"

partiel ou généralisé,

la définition des zones de détection et des zones de mise en sécurité.

La définition…. Ça ne veut pas dire … « les plans ». C’est important ça !!

On demande en fait la liste des numéros de ZD, ZA, ZC, et de ZF.

"Le scénario type de mise en sécurité."

C’est important aussi… Les scénarios types ce ne sont pas des tableaux de scénarios avec tous les DAS. Bien sûr, si au moment où vous faites le cahier des charges vous connaissez tous les DAS, vous pouvez le remplir, mais la norme ne vous l’impose pas. Vous pouvez très bien faire un tableau de principe avec par exemple « Les ZDM vont lancer l’alarme. Les ZDA de circulation vont lancer le compartimentage plus l’alarme » et rester relativement light. À ce niveau-là c’est tout à fait autorisé par la norme. Mais vous pouvez aller plus loin, rien ne vous empêche de le faire.

"Le tableau définissant les corrélations entre chaque ZD et ZS"

C’est un tableau avec les ZD et les ZS  qui définit quelle ZS sont commandées par quelle ZD

"Le positionnement des matériels centraux et d'exploitation ainsi que leurs conditions d'implantation."

Il s’agit du matériel central du SSI ainsi que des tableaux de report éventuelles.

"Fonctionnalités de L'UAE"

Ce sont les informations de principe que vous voulez voir remonter sur l’UAE

"Les modalités de l'exploitation de l'alarme."

Où sont positionnés les tableaux de report, comment, le jour la nuit, va-t-on exploiter l’alarme par rapport aux SSI ?

"La définition du mode de fonctionnement des DCT."

24 48 Volts émission rupture

"Les positions d'attentes et sécurités des DAS et des réarmements."

Les réarmements où vont-ils se situer ?

"Les éventuels particularités du site.

La procédure de réception technique du SSI."

Voilà tous les éléments que l’on doit retrouver dans un cahier des charges fonctionnel.

Mais la norme précise quand même que :

"Le cahier des charges fonctionnel doit préciser explicitement, les dispositions retenus dans le cadre du projet, il compris celles concernant les éventuelles ensembles indépendants."

Ça veut dire qu’on doit aussi mettre les cages d’escalier dans le cahier des charges fonctionnel

Quels plans doit-on fournir ?

Outre le cahier des charges fonctionnel on doit aussi fournir des plans.

"Les plans délimitant les limites géographiques des zones de mise en sécurité."

Vous voyez que la norme ne vous demande pas les plans de ZD, à aucun moment la norme vous demande les plans de ZD, les plans ZD n’ont pas à être fournis.

Maintenant la FFACSSI notamment, recommande de faire les plans de ZD pour joindre au cahier des charges fonctionnel.

Si on fait une liste avec les n° de ZD c’est quand même plus simple de faire un plan en plus de la liste car cela permet de mieux les repérer.

Mais sachez que ce n’est pas une obligation.

CCTP

"Donner un avis sur les CCTP"

Afin qu’il n’y ait pas de contradiction entre ceux-ci et votre cahier des charges

 

Le cahier des charges fonctionnel doit-il évoluer dans le temps ?

Cette question n’est pas très évidente

Mais votre cahier des charges fonctionnel rentre dans théoriquement dans le cadre d’un DCE.

À ce moment-là, le cahier des charges est fixé, il est gravé dans le marbre par les pièces marché. Il n’a donc pas à être modifié.

De plus, il n’a pas à être modifiée puisqu’il respecte le concept de mise en sécurité validé par la commission de sécurité.

Tableaux de corrélations

Même si dans le cahier des charges fonctionnel il n’y a pas les tableaux de corrélation on doit, par contre, faire des tableaux qui vont dans l’onglet J et qui déterminent pour chaque ZS tous les DAS et les DCT commandés. Et  ceux-ci qui vont évoluer en phase réalisation.

Il va donc pouvoir y avoir des modifications qui vont se faire au cours du temps dans ses tableaux mais qui ne font pas partie du cahier des charges fonctionnel puisque lui ne s’occupe que des principes.

Qui doit fournir les plans d’implantation ?

Maintenant il arrive que des commissions de sécurité demande les plans d’implantation de la détection incendie. Oui ça arrive je l’ai vécu, peut-être vous aussi. Et bien ça, ce n’est pas dans la mission du coordinateur SSI.

Et je ne vois pas d’ailleurs ce que cela peut apporter à la commission de sécurité d’avoir les plans d’implantation de la détection incendie au moment de la notice.

Evidemment au moment du GE 2 §2, juste avant le début des travaux la oui effectivement pourquoi pas. Si elle les veut, on va lui donner. Mais ce n’est pas le coordinateur qui fait ces plans c’est l’installateur ou la maîtrise d’œuvre d’exécution.

Si cette vidéo vous a intéressés, partagez là, cliquez sur j’aime et n’hésitez pas à me laisser des commentaires !!!

Sylvère

Recherches utilisées pour trouver cet article :c est quoi un cahier des charges, norme SSI

3 réflexions au sujet de « C’est quoi le Cahier des Charges Fonctionnel ? »

  1. Merci pour ces informations.
    Les commissions de sécurité, par contre, ne sont pas « toujours compétentes » en la matière, et j’engage qu’un infime pourcentage d’officiers savent « à peu près » lire et comprendre ces documents et les textes normatifs. Je parle au niveau global du territoire Français. Il est certain, enfin j’espère, qu’au niveau de la capitale, vu la densité d’établissements, il en soit un autre son de cloches…
    Un officier me confia un jour: « qu’importe les questions de fonctionnement, de groupe électrogène et de questions techniques, il faut que çà marche. Le jour J d’un sinistre, il y a une très faible probabilité pour que l’officier responsable de l’intervention soit formé au fonctionnement du SSI, et son job sera alors de sécuriser ou de sortir les résidents, point barre »…
    Par contre, pour l’avoir vécu, certains officiers demandent exagérément des documentations achevées et exhaustives alors que le projet en est au bourgeon… Et là, que dire si ce n’est que le pompier a toujours raison!

    1. Je fais ces vidéos pour faire de la pédagogie.
      Nombre de SDIS nous demandent encore le cahier des charges avec le PC… Alors que le concept de mise en sécurité est là pour ça, c’est un document qu’un non sachant doit pouvoir comprendre
      Je prie le dieu WEB pour que l’information remonte aux SDIS. ;-)))

      C’est vrai que le chef à toujours raison… même s’il à tort
      Il y aurait beaucoup de choses à dire sur la relation à l’autorité d’un coté, et l’abus d’autorité de l’autre…
      mais bon, ce sont des êtres humains… comme nous tous, perfectibles par définition ;-))

  2. Merci Sylvère pour ce « recadrage »
    Je retrouve l’interprétation de texte 🙂
    Notamment sur les tableaux de corrélation.
    Peut être serait il bon que les installateurs travail plus en amont avec les CSSI.
    Le travail ne serait t’il pas que plus partagé pour un résultat plus qualitatif pour les autres acteurs ?
    Dans ton explication je perçois la valeur ajoutée du CSSI, mais les attentes exprimées envers les CSSI sur le terrain, montrent une réelle attente de cette mission! Ce métier peut certainement allez un peu plus loin.
    Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *